Tableaux électriques : le point clé de la sécurité de la maison

tableau-electrique-ajSavez-vous que la majorité des incendies est causée suite à un court-circuit, ou une mauvaise installation électrique au sein de la maison ? Pour éviter ce type d’incident, il est devenu obligatoire de suivre la norme NF C 15-100. Pour faire simple, le tableau électrique est le point clé de votre sécurité et de celle de votre domicile. Pour ne pas compromettre votre sécurité, suivez ces quelques conseils.

Connaître les risques électriques

Il est nécessaire de vous faire prendre conscience des risques liés à votre tableau électrique. D’abord, il y a les risques sur les personnes qui sont l’électrisation (tétanie, spasmes et engourdissements) et l’électrocution. Ensuite, il y a les risques d’incendies. Le tableau peut surchauffer lors d’une grande consommation d’électricité. Et un court-circuit peut arriver suite à un contact entre la phase et le neutre de l’un de vos équipements. La connaissance de ses risques peut vous pousser à être plus prudent et à respecter les consignes suivantes.

Faire appel à un professionnel pour l’installation

Tout le monde vous le dira, faites appel à un professionnel pour l’installation de votre tableau électrique. Même si vous avez quelques connaissances en électricité, il est préférable de ne pas s’aventurer dans un domaine aussi dangereux. Il existe de nombreux électriciens professionnels qui pourront vous venir en aide. Un professionnel vous préviendra sur toutes les contraintes, normes et réglementations recommandées pour ce type d’installation.

Respecter la norme NF C 15-100

La norme NF C 15-100 sert à réglementer votre installation électrique et les différents équipements clés qui la composent. Donc, voici les quelques points à retenir pour l’installation d’un tableau électrique. Premièrement, il faut que le tableau soit à l’intérieur de la maison. Deuxièmement, il doit abriter tous les circuits électriques de votre maison, avec un dispositif de protection comme les fusibles. Troisièmement, le tableau doit comporter au moins quatre circuits distincts selon les postes d’utilisation.

S’assurer de l’existence d’interrupteur différentiel

Après l’installation de votre tableau de distribution, assurez-vous qu’il comporte bien un interrupteur différentiel. Ce dernier est souvent situé en tête de ligne du tableau, au début de la rangée. En général, l’interrupteur différentiel est le plus large dans le tableau et il dispose d’un bouton de test. Si jamais il n’y a pas d’interrupteur sur votre tableau, demandez à un électricien d’en installer un. Vous pouvez également le faire, mais assurez-vous de mettre l’installation hors tension.