Les effets curatifs de la musicothérapie

La musicothérapie, c’est une pratique de soin très ancienne qui compte encore de nombreux adeptes. Elle est utilisée en guise de prévention. Mais elle est aussi recommandée en guise de soin palliatif.

Nombreux sont les malades qui profitent régulièrement de ses bienfaits. Si vous ne les connaissez, voici un détail sur le sujet.

Le principe de la musicothérapie

Dans une séance de musicothérapie, seule la musique parle. En effet, le soignant et le soigné se communiquent uniquement à travers des sons. Le but est de permettre à ce dernier d’évacuer toutes les émotions négatives qui le submergent et qui l’empêchent d’aller mieux en toute aisance. Il existe deux méthodes de musicothérapie.

La première, dite réceptive, est souvent associée à la méditation car elle consiste à faire écouter au soigné une œuvre musicale ou bien un son en particulier afin de le détendre. Pour obtenir un meilleur résultat, les musicothérapeutes utilisent actuellement des supports musicaux spécifiques comme ceux disponibles sur Mentalwaves. La seconde méthode, dite active, revêt plutôt l’aspect de la psychothérapie car elle incite le soigné à évoquer directement sa problématique. Pour ce faire, il peut chanter, bredouiller quelques notes ou bien se servir d’un instrument de musique.

Les indications de la musicothérapie

Puisqu’il s’agit d’un type de soin palliatif, la musicothérapie peut intervenir dans le traitement de toutes sortes de pathologies.  Elle constitue avant tout une arme prestigieuse pour vaincre les troubles de comportement ou bien atténuer les souffrances morales et physiques. On peut l’utiliser pour apaiser les symptômes fâcheux  du Parkinson et d’Alzheimer. La musicothérapie va aussi développer la capacité cognitive des autistes.

En outre, elle va améliorer la vie des malades du cancer en apaisant leurs douleurs et en faisant naître en eux des pensées positives. Enfin, les patients en fin de vie peuvent également recourir à la musicothérapie pour affronter cette épreuve en toute sérénité. Réputée pour son effet antidouleur puissant et sa vertu apaisante, cette pratique de soin ne peut offrir à tous ces individus qu’un bien-être absolu.