Comment conserver son vin ?

La question de la conservation du vin est importante lorsque l’on souhaite se constituer une cave, que ce soit sur le court ou le long terme. Il y a quelques conseils à suivre pour bien débuter et offrir à ses bouteilles de bonnes conditions. La cave idéale, en terre battue, n’est malheureusement plus possible dans les habitations modernes. Mais il existe aujourd’hui de nombreuses astuces pour bien conserver son vin.

Tout d’abord, la température idéale doit être de 12° et la plus constante possible afin d’éviter des écarts qui seraient préjudiciables, même si l’été, on peut grimper jusqu’à 18 ° sans réel danger pour les bouteilles. L’atmosphère doit également comporter un taux d’humidité non négligeable (au moins 70%), ceci afin d’éviter le dessèchement des bouchons et l’évaporation du vin. Une trop forte humidité ne sera jamais alarmante, sauf pour les étiquettes, mais le vin restera stable. En tous cas, un hygromètre pourra être utile pour vérifier l’humidité afin de ne pas descendre au-dessous d’un seuil critique.

Il faut veiller également à ce que la lumière ne soit pas trop forte, surtout si vous possédez des vins blancs. En effet, les vins trop exposés subissent « un goût de lumière », altérant les qualités aromatiques. Pour protéger le verre blanc des rayons ultraviolets, les professionnels emballent souvent les bouteilles dans un papier de soie. En règle générale, il est conseillé de préférer les ampoules de faible intensité à la violence des néons.

Pour les habitations modernes, il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives pour remplacer la bonne vieille cave en terre battue. Ces « caves d’appartement » doivent être choisies avec soin. Les modèles bon marché ne sont parfois que de simples frigos peu efficaces pour une longue conservation, mais suffisants néanmoins pour une conservation de courte durée.

La durée de conservation des vins sera dépendante de la qualité du stockage. Il est inutile de vouloir faire vieillir un vin s’il n’est pas conservé dans d’excellentes conditions. Autant le boire avant
qu’il ne se détériore.

Enfin, votre vin a besoin de calme. Evitez d’installer votre cave dans un endroit soumis aux vibrations d’une route ou du métro. Ces micros secousses auraient pour effet de réveiller les bactéries présentes dans le vin. Pour contourner le problème, vous pouvez placer un tapis de caoutchouc sous les casiers.

Sources : http://www.terres-valdeze.fr