4 conseils de pro pour choisir le poulailler idéal

Les poules ont besoin d’un environnement serein pour pouvoir pondre. Dans cette jungle de poulaillers que nous propose le marché, comment se retrouver ? Un pro du domaine vous livre 4 conseils pour en choisir un comme il faut.

La taille

La taille dépendra tout bonnement du nombre de vos volatiles. Il faut compter au minimum 2 m² au sol pour 4 poules. Si vous comptez en rester là quant à leur nombre, vous savez alors quelle surface de poulailler prendre. Mais par expérience, le nombre de poules de l’élevage tend à augmenter avec le temps. Soyez donc prévoyant en achetant. Selon les experts toujours, l’idéal serait de subdiviser le poulailler en 3 sous espaces : un endroit pour dormir, un endroit pour pondre et un dernier endroit pour couver. Veillez donc à vérifier si le poulailler que vous voulez vous procurer possède ces compartiments. Quant au prix, il varie d’un site à l’autre. Si vous comptez vous en procurer un sur internet, soyez vigilent. Choisissez des sites connus mais fiables et qui ne vous ruineront pas. Je vous conseillerai d’acheter un poulailler pas cher sur poulailler.org 

Les accessoires

Afin qu’elles s’y sentent parfaitement à l’aise, les poules ont besoin de deux éléments clé : un pondoir et un abreuvoir. Il va sans dire que le pondoir est prévu afin que les poules puissent pondre sereinement. Il est aussi conseillé de se munir de perchoir car n’oublions pas que les poules sont avant tout des oiseaux. En tant que tels, elles aiment se percher.

Quel matériau choisir

Les poulaillers peuvent être en bois, en plastique ou en béton. Les plus courants sont faits en bois. Il est réputé pour être le plus écolo des trois matériaux. De plus, ceux en kit sont faciles à monter et sont résistants aux intempéries. Celui en plastique, n’est pas moins intéressant. La plupart du temps est constitué d’éléments biodégradables. Donc, non nuisible à l’environnement. C’est également le plus pratique étant facilement déplaçable. Celui en béton, lui, a l’avantage de ne pas retenir l’humidité et surtout d’être ininflammable. Qualité que les deux premiers n’ont pas.

Emplacement

Il est primordial de veiller à ce que le poulailler soit correctement orienté. Le propriétaire devra protéger ses volatiles de l’humidité, des sources de forte chaleur (plein soleil) et des courants d’air. Tout est dit, il vous reste à appliquer ces conseils.