Focus sur la parodontologie

Le terme parodontologie désigne la médecine qui s’intéresse à prévenir, à diagnostiquer et à traiter les maladies parodontales. Mais que se cache-t-il derrière tout ceci ?

Il s’agit de l’atteinte des tissus de support et de soutien de la dent comme le souligne la clinique dentaire Exceldent à Marseille.

Les maladies parodontales : qu’est-ce-que c’est ?

Les maladies parodontales sont des maladies infectieuses très courantes. Elles surviennent suite à des bactéries ou des parasites présents dans la bouche, essentiellement chez les adultes. Le parodonte désigne tout simplement la structure qui entoure la dent : la gencive, le ligament et la structure osseuse.

Les maladies parodontales les plus courantes, la gingivite ou la parodontite, peuvent sembler anodines mais elles doivent cependant être prises au sérieux car les conséquences peuvent être graves, allant jusqu’à la perte de dents.

Les causes et la prévention des maladies parodontales

Il est heureusement possible de prévenir ce type de maladies en respectant une hygiène bucco-dentaire et en se rendant régulièrement chez le dentiste pour des visites de contrôle. Le stress et le tabac sont susceptibles d’augmenter les risques. Il y a également un facteur génétique à prendre en compte.

Les symptômes

Certains symptômes permettent d’alerter sur l’éventuelle présence d’une maladie parodontale. En effet, si vous ressentez l’un d’entre eux, il est nécessaire de consulter rapidement un dentiste spécialisé en parodontologie :

  • Gencives douloureuses, gonflées ou présentant des rougeurs
  • Présence de pus au niveau des gencives
  • Dents mobiles ou déchaussées
  • Mauvaise haleine tenace
  • Saignements fréquents

Le traitement

Votre médecin va d’abord effectuer un diagnostic complet grâce à des radios et un examen clinique afin de détecter et d’identifier la maladie. Lorsqu’elle n’est pas à un stade avancé, un pré-traitement est suffisant. Il s’agit principalement de modifier les habitudes du patient en l’aidant à retrouver une hygiène dentaire exemplaire. Il peut être complété par un détartrage et un surfaçage radiculaire.

Lorsque ce traitement ne se révèle pas efficace ou si la maladie est déjà bien installée, le patient devra faire l’objet d’un traitement plus profond. Différentes interventions sont envisageables selon la nature de l’infection, pouvant aller jusqu’à des greffes gingivales. Dans certains cas sévères, la maladie peut entraîner la perte d’une ou plusieurs dents. Le parodontologue sera alors amené à préparer une pose d’implant dentaire.

Suite à un traitement, pour éviter la réinfection, il est important d’effectuer un suivi régulier et de suivre rigoureusement les conseils d’hygiène du dentiste.