Comment lutter contre les allergies ?

L’allergie est due à une réaction anormale du système immunitaire, suite à la présence dans le corps, de substances étrangères mais inoffensives, que l’on appelle allergènes. En France, on estime qu’une personne sur 4 souffre d’allergie. L’administration d’un antihistaminique est en général le premier réflexe, lorsqu’apparaissent les symptômes d’une allergie.

Comment lutter contre l’intolérance à l’histamine ?

Lutter contre les allergies, et en particulier l’intolérance à l’histamine, implique d’en apprendre davantage sur les causes et symptômes de celles-ci, afin de pouvoir y apporter des solutions préventives ou curatives. En effet, en cas d’hypersensibilité du système immunitaire face à des allergènes, le corps produit des anti-corps spécifiques pour lutter contre eux : les Immunoglobulines E (IgE). Ces anti-corps sont ensuite détruits dans le corps et évacués en général par voie urinaire. Dans le cas de l’histamine, l’enzyme responsable de sa destruction est appelée « diaminoxydase ». En cas d’accès d’histamine dans le corps, dû à l’ingestion d’aliments riches en histamine, ou à la réduction de l’activité de la « diaminoxydase », il s’en suit pour les personnes atteintes, l’apparition de problèmes de santé souvent sérieux : on parle d’intolérance à l’histamine. le choc anaphylactique étant le plus grave des troubles.

En cas d’allergie, la première chose à faire est de couper le contact avec l’allergène responsable. Si les symptômes persistent, la consultation d’un médecin peut devenir nécessaire. Un traitement à base d’antihistaminiques est la principale solution curative. En outre, l’acide cromoglicique est connu pour son efficacité dans la diminution du taux d’histamine dans l’organisme. De même l’absorption de vitamines C et B6 semble soulager des symptômes de l’allergie.
Un autre élément important dans la prévention des allergies, est facile à mettre en place à la maison, est l’alimentation. Les personnes allergiques doivent privilégier une alimentation pauvre en histamine. Elles devront plutôt consommer : de la viande, du poisson, des fruits et légumes, des aliments frais et pas trop mûrs. Par ailleurs, certaines huiles essentielles sont reconnues pour leurs propriétés antiallergiques.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien

Comme pour tous les problèmes de santé, les conseils d’un spécialiste en la matière sont indispensables, eu égard aux risques liés à l’auto-médication. Comme sus mentionné, certaines huiles essentielles ont un fort potentiel anti-allergique. C’est le cas de l’huile d’estragon qui est particulièrement recommandée dans le traitement d’allergies respiratoires. Toutefois des risques d’allergie de contact existent (comme celle aux poils de chats ou chiens). C’est pourquoi il est préférable de demander conseil à votre pharmacien.

Selon les spécialistes, la solution en cas d’asthme allergique ou de rhume des foins, est d’appliquer 5 gouttes d’Estragon mélangées à 5 gouttes d’huile végétale de sésame, en massage sur les parties concernées du corps (thorax, ailes du nez, …).