Comment fabriquer soi-même son produit cosmétique ?

Prendre soin de son corps et de son visage nécessite un budget important, principalement sur l’achat des cosmétiques. Pourtant, en fabriquant soi-même ses produits et à la maison en plus, il devient possible de faire une énorme économie sur les dépenses liées à l’entretien de sa beauté. En effet, préparer des produits de soin à base d’ingrédients naturels est tout aussi efficace et avantageux. En plus d’être plus rentables, ces types de cosmétiques faits maison présentent moins de risques pour la peau et pour la santé. Néanmoins, pour obtenir les meilleurs produits, il est indispensable de connaître quelques précautions d’usage et certains ingrédients de base avant de se lancer.

Les précautions d’usage à prendre en compte avant de se lancer

Avant de se lancer dans la fabrication de ses propres cosmétiques, il est important de respecter certaines règles d’usage, afin de prévenir toutes réactions cutanées. Pour commencer, pensez à utiliser des produits toujours frais et des plantes ramassées loin des sources de pollution tel qu’en bord de route, près de déjections animalières ou d’eaux usées, etc.

Afin d’optimiser la qualité et la sûreté de vos cosmétiques faits maison, il est important de les conserver au frais et dans des récipients hermétiques comme des boîtes, des flacons… Dans la même mesure, chaque préparation doit être utilisée sur une courte durée de manière à éviter la formation de germes. Les mélanges à base de beurre ou d’huiles sont ceux qui se conservent le mieux.

Comme cela est indiqué dans chaque atelier cosmétique, une des principales règles à respecter dans la fabrication de vos produits de beauté naturels est le fait de garder une hygiène irréprochable durant tout le processus de confection. Ainsi, pensez à bien vous laver les mains avant de commencer. En outre, stériliser les ustensiles et leurs contenants dans de l’eau bouillante et toujours utiliser des serviettes et des torchons propres.

Pour être sûre de ne pas confondre vos produits, pensez à les étiqueter un par un. Pour favoriser encore plus leur conservation, veuillez à ajouter des conservateurs naturels au mélange, à l’instar de l’extrait de pépins de pamplemousse, en guise d’antibactérien et de la vitamine E en tant qu’antioxydante. Noter la date de fabrication sur le contenant est également utile pour surveiller la fraîcheur de vos cosmétiques.

Une fois votre préparation terminée, il est conseillé de faire un test pour déterminer les éventuelles intolérances sur votre peau. Pour ce faire, il vous suffit d’appliquer une petite couche du produit sur le pli de votre coude. Cette dernière est considérée comme étant une des zones de la peau les plus sensibles du corps. En cas d’irritation, de rougeur ou de démangeaison, le mélange n’est donc pas adapté à votre derme, ainsi, ne pas hésiter à le jeter et à essayer une nouvelle préparation.

Quelques ingrédients de base

Une fois que vous avez bien les précautions d’usage pour la fabrication de vos cosmétiques en tête, il vous est ensuite indispensable de prendre connaissance des ingrédients de base dont vous avez besoin pour la préparation. Pour vous aider, voici quelques sélections d’ingrédients qui pourront vous inspirer dans la confection de vos produits de beauté :

Les huiles végétales

Lorsqu’on parle d’huiles végétales, cela renvoie dans un premier temps aux huiles présentes dans votre cuisine, à savoir l’huile de tournesol, l’huile d’olive et l’huile de colza. Mais les huiles végétales sont également l’huile de karité, l’huile d’amande douce, l’huile de jojoba, etc. Chacune de ses huiles propose de vertus différentes pour la peau.

En guise d’exemple, l’huile d’olive est connue pour ses propriétés nourrissantes et antioxydantes pour le derme. L’huile de karité permet d’hydrater les peaux sèches, tandis que l’huile de jojoba est parfaite pour les peaux grasses.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des concentrés de plante qui tiennent également une grande place dans la fabrication de cosmétiques faits maison. Comme les huiles végétales, elles ne sont pas miscibles avec l’eau. Pour le choix des huiles essentielles que vous utilisiez, optez pour des produits 100 % pures, autrement dit, qui ne contiennent aucun rajout chimique ou minéral.

Particulièrement diversifiées, les huiles essentielles proposent des vertus variées, selon le type de plante et leurs zones géographiques. Parce que ces produits sont particulièrement concentrés, ils peuvent se révéler nocifs lorsqu’ils sont mal utilisés ou inadaptés à vos besoins. Dans cette mesure, pensez à toujours regarder leurs propriétés et leurs recommandations d’usage avant de les utiliser.

Le beurre végétal

Le beurre végétal est un corps gras solide qui fond à la chaleur. Ces types de matières sont plus riches que l’huile végétale et sont surtout destinées aux peaux et aux cheveux secs. Le beurre végétal peut-être appliqué pur ou incorporé à la phase huileuse d’une crème. Il peut également entrer dans la fabrication de certains baumes de textures différentes en fonction de leur composition.

Un des beurres végétaux les plus connus est le beurre de karité et le beurre de cacao. En utilisant le beurre de cacao, vous pourrez fabriquer des barres de massage solides pour le corps de par le fait que ce produit est l’un des beurres de cacao les plus durs.