Bien se nourrir au camping, c’est possible !

Parce que camping rime avec vacances, passer du temps à faire la cuisine n’est pas toujours l’activité que l’on préfère. Cependant, avec une bonne organisation, gagner du temps et optimiser au maximum les préparations permettra de profiter pendant vos sessions de camping d’une alimentation saine et équilibrée sans rien brader des apports nutritifs dont chacun a besoin.

Bien s’organiser pour mieux s’alimenter

Si l’on prend le temps de préparer sa valise avec soin avant de prendre la direction du camping, en particulier lorsqu’il s’agit d’un séjour camping sauvage, pensez à la popote de camping avant de prendre la route pour profiter durant votre séjour d’une alimentation équilibrée, essentielle pour profiter de vos vacances comme il se doit.

Ainsi, si vous prenez la direction d’un camping, prenez soin de vous renseigner sur la présence d’un espace froid, de type réfrigérateur ou congélateur. Ainsi, vous pourrez opter pour des sacs de congélation qui contiendront des plats déjà préparés dans votre cuisine avec tout le matériel et le confort nécessaires.

Également, de nombreuses solutions existent aujourd’hui pour gagner du temps lors de la préparation des repas sur votre campement. Optez par exemple pour les légumes qui cuisent à l’eau ou encore les préparations de type Wok qui ne demandent pas beaucoup de temps de préparation. Pour cela, prévoir des mélanges d’épices en fonction de vos préparations permettra de donner du goût à des aliments que vous pourrez trouver très facilement une fois sur les lieux de vos vacances.

Varier les plaisirs

Il faudra faire preuve d’anticipation et ne pas laisser le volet « alimentation » de votre aventure découler du hasard. Il s’agira donc de prévoir dans vos bagages des pates, du riz et de la semoule. Vous pourrez ainsi les associer en fonction de vos goûts et des produits que vous pourrez trouver à moindre coût dans les marchés proches de votre lieu de vacances. Ainsi, vous pourrez le soir profiter d’un bon repas chaud et en ayant pris soin de préparer un excédant suffisant, vous pourrez profiter d’une salade fraîche le lendemain à midi. Vous n’aurez pas l’impression de manger la même chose à chaque repas tout en profitant des produits locaux, frais et dépaysants. Ce sera ainsi la meilleure façon de vous confronter aux locaux et de pouvoir découvrir les légumes et autres spécialités que vous réservent les petits patelins environnants !

Aussi, n’hésitez pas à prévoir quelques conserves qui pourront vous sauver en toute occasion comme un cassoulet, des lentilles ou encore des petits poids ou des haricots verts. Si ces plats ne sont pas les plus représentatifs d’un repas de camping, ils permettent toutefois de se remplir le ventre sans passer des heures à préparer la popote !