Trottinette freestyle : plutôt électrique ou thermique ?

La trottinette dans sa forme basique, ou encore appelée trottinette classique, sert de jouet à des enfants. Mais en ce moment, il existe d’autres types comme la trottinette freestyle. Cette trottinette est plutôt destinée aux débutants qui veulent se lancer dans le freestyle. Il y a d’autres types de trottinettes qui sont munis de moteur : la trottinette thermique et la trottinette électrique. En ce qui concerne ces 3 types de trottinette, voici un aperçu.

Une trottinette freestyle : qu’est ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, elle est spécialement conçue pour faire différents mouvements de freestyle (des figures, des sauts par exemple). Une trottinette freestyle est plus robuste et plus lourde qu’une trottinette ordinaire. En effet, le freestyle requiert l’utilisation de matériaux de qualité et le renforcement de la trottinette pour supporter les pressions exercées sur celle-ci. La trottinette freestyle n’est pas du tout dotée des propriétés « réglage hauteur guidon » ou « pliable », elle n’en a pas besoin puisque ces propriétés lui rendra plus fragile.

La trottinette thermique : une trottinette rapide

La trottinette thermique est une trottinette équipée d’un moteur thermique qui utilise l’essence comme carburant. C’est donc ce moteur qui la propulse et non un pied. Les avantages de la trottinette freestyle thermique sont que la puissance maximale qu’elle développe est de 49 cc et qu’elle peut atteindre une vitesse allant jusqu’à 40 km/h. Comparée à un vélo, la trottinette est plus rapide mais elle ne l’est pas comparée à un scooter. Son avantage par rapport au scooter est qu’elle consomme moins. Elle est aussi compacte c’est-à-dire qu’elle est capable de se ranger n’importe où, même s’il n’y a pas de parking. Un autre avantage est qu’elle peut toujours se déplacer même s’il y a des embouteillages. Les risques d’accident en utilisant une trottinette thermique sont minimes par rapport à ceux encourus par les vélos ou les scooters. Le principal inconvénient de cette trottinette réside sur le plan environnemental. En effet, elle utilise l’essence donc elle pollue l’air en émettant du gaz carbonique.

La trottinette électrique : une trottinette écologique

La trottinette électrique possède un moteur électrique donc il n’utilise pas de combustibles fossiles et donc il ne dégage pas de dioxyde de carbone. Ainsi, cette trottinette permet de réduire la pollution et d’améliorer la qualité de l’air. Elle contribue alors à limiter les effets du réchauffement climatique. La batterie se recharge en 2 à 3 heures et son autonomie avoisine les 40 km. Si elle est en manque de charge, il est possible de le propulser avec un pied comme pour les trottinettes basiques. De plus, recharger la batterie est plus économique que d’acheter du carburant. Il existe des modèles de trottinette électrique plus confortables, ce sont les modèles avec des sièges (ou selles). Elle est aussi facile à entretenir et la batterie peut durer plusieurs années. Elle est compacte et ne craint les embouteillages. Concernant les inconvénients de la trottinette électrique, elle n’est pas assez rapide. En effet, sa vitesse maximale ne dépasse pas les 30 km/h. Elle est aussi limitée sur la distance qu’elle peut parcourir.