Choisir ses ruches en fonction de ses abeilles

ruche abeilleVous n’êtes pas sans savoir qu’il existe plusieurs types de ruches. Dadant, Langstroth, Voirnot, et tant d’autres. Elles se différencient essentiellement par leur format. Lorsque vous choisirez la ou les vôtres, que vous l’achetiez en ligne ou à un apiculteur, vous devrez prendre plusieurs facteurs en considération : le type d’apiculture que vous désirez, le rendement souhaité, le climat de votre région. Sachez également qu’une ruche se choisit en fonction de ses abeilles.

Pourquoi prendre en considération les abeilles ?

Eh bien, déjà, parce que ce sont elles qui vont y habiter et y produire du miel. Il est donc important de choisir une ruche qui vous convienne, mais qui leur conviennent aussi. Il existe plusieurs races d’abeilles : l’abeille noire ou mellifera mellifera, l’abeille italienne ou mellifera ligustica, l’abeille caucasienne ou mellifera caucasica, l’OFA*1 etc. Ceci dit, une race d’abeilles ne demande pas vraiment un type de ruche spécifique.

Ruche pour essaims volages

En effet, vous pouvez tenter de vous procurer des abeilles qui sont en liberté : les sauvages ou celles qui se sont « enfuies » de leur apiculteur. Pour cela, vous allez opter pour une ruche piège. Celle-ci peut être une ruchette de 4 à 6 cadres ou une ruche standard à 10 cadres. Si vous prenez un modèle « usagé », ayant déjà servi au moins une saison, il n’aura pas besoin de traitement, vous pouvez le placer directement. Si vous l’achetez neuve, elle doit être débarrassée de toute odeur due au bois en le frottant avec de la propolis et en le vaporisant d’eau miellée ou d’eau de cire.

Les abeilles achetées sans ruches

Si vous achetez votre essaim auprès d’un apiculteur professionnel, vous allez donc procéder à un transfert depuis leur ruche d’origine à la vôtre. Elles s’adaptent assez bien à leur nouvel habitat quel qu’en soit le format. Toutefois, pour faciliter leur transfert, vous pouvez envisager de prendre le même type de ruche que celle où elles ont été essaimées.

Les ruches peuplées

Si vous optez pour une ruche peuplée, le meilleur choix se fera en fonction de votre zone géographique. Si la ruche Dadant est communément utilisée partout en France, les régions froides ont une préférence pour la Voirnot, et le sud pour la Langstroth. La différence entre ces modèles est surtout ressentie par l’apiculteur, les abeilles n’en sont pas affectées.
Cependant, prévoyez tout de même de prendre une ruche dont la taille est proportionnelle à votre essaim. Pour un petit essaim, envisagez les petits formats à 4 cadres. Pour les grands, optez pour les grands modèles de 54 litres comme la Dadant.